samedi 28 juin 2014

& Séparation



Ah! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pourrait dire...Voyons! ... bien des choses en somme.
En variant le ton, par exemple, tenez:
Voilà ce que j'ai à vous proposer...

Bienveillant: Moi, Monsieur, à votre place,
J'aurais posé la barre bien à sa place.
Autoritaire: Je vous ordonne, Monsieur,
De placer cette barre bien au milieu.
Souriant : Vous n'avez pas mis la barre,
C'est pour payer mes magrets de canard ?
Coquin: Êtes-vous, contre moi, fâché,
Que la barre, vous n'avez voulu poser ?
Concis: Commissions sur tapis roulant.
Barre version Epamine...
Barre pour annoncer le client suivant.
Enthousiaste: Quelle belle invention
Que cette barre de séparation!
Pédant: J'eusse aimé, sachez-le,
Que vous plaçâtes la barre au milieu.
Jovial: C'est cool, cette petite barre,
Quand je la pose, toujours, je me marre!
Timide: Euh... S'il vous plaît... Pardon !
Désolé... Vous pouvez... Séparation...
Optimiste: Cette barre quand on la pose,
Ça fait plaisir, pourtant c'est pas grand chose.
Belliqueux: Si vous mettez pas d'barre
C'est sûr, c'est que vous cherchez la bagarre.
Gourmand : Moi j'en ai vraiment plus que marre!
Tu mets pas la barre: t'as pas d'malabar!
Pessimiste : Quand arrive enfin mon tour,
La caisse ferme, faut que je fasse demi-tour!
Amoureux: Quand j'ai posé la barre, là,
J'ai croisé son beau regard et voilà!
Proverbial : Tapis, sans barre, qui roule
n'amasse ni ne sépare nos courses.
Pratique: Il n'y a pas à dire, c'est sûr,
Cette petite barre, vraiment, elle assure!
Obséquieux: Comme cela est aimable
Vous êtes vraiment très serviable...
Poli:  Merci beaucoup.

Point. Barre| C'est tout.

 





22 commentaires:

  1. Quand je croise une Madame je me demande toujours : "ai-je la barre" ?

    RépondreSupprimer
  2. Je vais bien m'amuser à la caisse maintenant !!!! Jusqu'à présent j'étais toujours polie "Merci beaucoup" mais il faut avouer que c'est un peu ennuyeux, j'ai un faible pour le pédant mais oserais-je ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le pédant, tout dépend du magasin... Tente et raconte-nous...
      Bises d'Ep'

      Supprimer
  3. Bon sang, tu me ferais presque aimer les supermarchés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas aimer les supermarchés... ?
      Quand j'y vais, je me conditionne et je me dis que je suis dans une galerie de portraits...et qu'est-ce que je rigole face à certaines tronches.
      Si je ne fais pas ça, je m'autodétruis tant l'environnement est hostile...

      Supprimer
  4. Ah là tu n'as pas eu de coup de barre m'dame Ep'... Quand je les fais avec mon époux, il fait un caddie structuré... ah mais et de même sur le tapis ! Le lourd devant, le léger à l'arrière et c'est moi qui pose la barre finale... sourire !!! JB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jill Bill, à la barre!

      Tu fais partie de l'accusation ou de la défense du caddie ?
      Bises d'Ep'

      Supprimer
  5. Dans le grand Carrefour de ma ville, plus besoin de barre sur le tapis roulant ! La chère petite "scanette" a fait son travail pendant mes courses que j'ai bien rangées dans mes sacs et à la caisse adéquate, quelques pressions sur des boutons dans la machine et hop, direction le retour à la maison.Simple, rapide,plus de tapis roulant, plus d'énervement à la caisse tout est orchestré.On remet notre petite "manette" à sa place, on paie -car quand même on n'y coupe pas- et à la prochaine fois. Avec cette formule, la barre est au top.
    BIZZZ de DOUCY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli: "le grand Carrefour de ma ville"... Sans la majuscule, tout le contexte change...

      Et ces scanettes-douchettes sont fort appréciées des mains fatiguées, ankylosées ou rhumatisantes...;) car elles limitent les manipulations... Pas de barre mais les codes-barres!

      Bises d'Ep'

      Supprimer
  6. Oups! je n'aime pas trop les hypers mais avec toi c'est sympa , humain , plein d'humour le tout en douceur .
    Bisous Epa et bon WE ( ici c'est de la pluie )
    Thérèse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours l'humour met de jolies couleurs aux tableaux noirs et rend la vie meilleure... Et tant pis pour les hermétiques aux sourires... Je ne lâcherai rien!

      Bises d'Ep'

      Supprimer
  7. "Chez" Au***n, nous scannons nos produits tout seuls, comme des grands = plus de tapis roulant ni de barre de séparation, oubliés les "charge/décharge". Les produits achetés sont déposés dans le Caddy et le restent jusqu'à la voiture... Sinon, j'ai un faible pour le pédant.
    PS : je t'ai répondu au sujet de mon livre de lecture :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Aux champs", pas trop de place pour les pédants, hihihi!

      Merci pour ta réponse là-bas!

      Sourire d'Ep'

      Supprimer
  8. Dans mon hyper, il y a écrit " sourire suivant" sur les barres. Et des fois, c'est très drôle de voir les tronches des " sourires suivants" ...et il y a des photos qui se perdent.
    Joli exercice de style en tous cas, Ep.une telle plume c'est de l'or en barre.
    Sinon, j'ai pensé que tu aimerais celle-là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La barre de faire: du sourire en barre... Merci tout plein pour le lien :)

      "Sourire suivant"...laisse-moi rire! N'est-ce point là une litote ? La litote de la barre...
      Merci pour la belle plume.

      Bises d'Ep'

      Supprimer
  9. "Pratique: Il n'y a pas à dire, c'est sûr,
    Cette petite barre, vraiment, elle assure!'"
    Je me verrai bien affirmer que cette petite barre assure en regardant bien quelqu'unqui grognerait à la caisse .
    Et puis , je vais essayer même si pour la suite , je pense que c'est " mal barré "
    Super ta barre -story !
    Bravo Ep'
    bises
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup analyser la réaction qu'ont les personnes qui me suivent lorsque je mets (ou oublie de mettre) la petite barre tout de suite après "le menu déroulant" de mes courses... Bel échantillonnage des comportements humains...
      Bises d'Ep'

      Supprimer
  10. AAAh la barre du tapis roulant du "petit Leclerc" !
    Une barre que tu attrapes d'une main experte, que tu poses 8 cm derrière ton dernier (presque) achat tout en souriant au consommateur suivant qui, le regard figé, calcule la place libre que tu lui laisses sur le caoutchouc un peu gras (la boite plastique des patates sarladaises fuit).
    Petit bonheur empreint d'humanité, pour celui qui va emporter avec lui et gratuitement quelques uns des millions de microbes laissés sur cette barre collective par des clients aux mains aussi sales que les siennes.

    Mais restons sérieux car de ces barres rit-on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yanik, Docteur es Ethnologie en tapis roulant... j'adore ton analyse...

      Je ris sans aucun mal à barre...

      Supprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...