dimanche 14 juin 2015

& 6 ans...

Le 31 mai 2009, j'écrivais mon premier article sur ce blog... 
C'était trois semaines après que j'aie appris que j'allais être mamie ♥

Six ans après, un petit lutin cher à mon cœur va quitter la maternelle et se préparer pour le CP.

Six ans après, je connais plein de noms de personnes que je n'ai jamais vues 
et qui pourtant me sont chères: 
vous!

Six ans après, je suis heureuse d'avoir croisé votre chemin 
et celui de tant d'autres humains avec lesquels j'ai échangé un mot, un sourire, un regard...

Six ans après, j'ai toujours autant de plaisir à venir ici
(même si et j'en suis désolée, je viens trop peu souvent ces temps derniers!).

Six ans après, j'ai toujours la même joie de vivre, le même enthousiasme, 
le même goût des petits bonheurs simples.

Six ans après...
je n'ai toujours pas envie de changer ma bannière...
C'est grave, docteur ?

Prenez soin de vous!



mercredi 13 mai 2015

& Derrière les thuyas...

Samedi, 15h.

Le long de la grande rue, sur le trottoir infiniment long et infiniment bordé de thuyas qui suppriment toute velléité de contact avec ses congénères...

Maison numéro 37.

Brusquement, sans prévenir, jaillissent deux individus dont les têtes surdimensionnées sont soigneusement enveloppées d'un linge abondamment fleuri, coloré, peu discret et noué sur la nuque.

Josiane dite Jojo et Marie-Louise dite Mumu (allez donc savoir pourquoi!) sortent sans crier gare de derrière la haie de thuyas puis se postent, immobiles, à quelques mètres du petit portillon qu'elles viennent de refermer derrière elles, avec précaution. Elles causent !

Que s'est-il passé dans la maison au numéro 37 ?
Qu'est-ce que ces deux personnes cachent sous leurs énormes turbans presque aussi volumineux que ceux des Sikhs ? A quel gang plus ou moins licite Jojo et Mumu appartiennent-elles?


Ne cherchez plus... on est samedi et samedi, c'est bigoudis-mise-en-plis-biscuits-jus-de-fruits chez Mélanie...



vendredi 1 mai 2015

& En mai...

Elle nous a quittés un deux mai...Lui, bien longtemps avant...

Mais aujourd'hui, c'est le premier mai. Youpi!
Je pense à eux et à ces sorties familiales pleines de fleurs parfumées, de soleil, de rires et de bonheur...
Oui, le muguet ap-porte bonheur...

Que toutes ces fleurettes sur ces photos d'antan vous soient bénéfiques et qu'elles vous portent chance... Bon Premier Mai à tous !

Ma Mamie, ma Tata Annie, Sœurette, mon Pépère

Soeurette et Ep' sur le toit de la Simca de Tonton Michel


lundi 27 avril 2015

& Pipi spirit

Le white SPIRIT, tout le monde connaît: ça enlève les taches de peinture et le quartier tout entier sait quand vous vous en servez...

Le Grand ESPRIT des Natives du continent américain, le Grand Manitou, Waconda... magnifique divinité de la mythologie amérindienne!

Et dans le chœur de la chapelle, on entendit "Credo in Spíritum Sanctum... Amen "! Le Saint-ESPRIT... avec le Père et aussi le Fils... Histoire de famille quelque peu complexe, si je puis me permettre...

Ailleurs, chez la Martine Lamartine, on entend plutôt... "ESPRIT, es-tu là?..." Puis..."Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme... et fait tourner les tables?  (Oh! J'ai honte!)

Un petit malaise, un petit vague à l'âme, allez, hop, un petit verre d'ESPRIT-de-vin, ça vous fait le même effet que le Quinquina, ça vous requinque...

Certains ont de l'ESPRIT, d'autres un mauvais ESPRIT, d'autres encore un ESPRIT tordu ou mal tourné...


Jusque là, me direz-vous, rien à voir avec le titre: normal, toutes mes fariboles, c'était juste pour vous mettre l'eau à la bouche, si j'ose m'exprimer ainsi...

Mon idée du pipi-spirit m'est venue alors que j'attendais à un très très très très long feu rouge : j'ai vu un affreux roquet (pardon à la gente canine!) tenu au bout d'une immense laisse par je ne sais plus trop qui, qui a très très très très longuement reniflé la roue d'une bicyclette avant de se décider à lever la papatte...

Ma question est la suivante: que se passe-t-il, nom d'un chien, dans l'esprit d'un roquet (ou d'un chien chien à sa mémère, ou d'un toutou....) pour que, plus ou moins rapidement, sa vessie soit si pleine qu'il soit contraint de lever la patte (ou pas, si c'est une roquette!) ?
Quel est le mode de pensée d'un chien, qu'il soit minuscule chihuahua ou grand danois, pour que certaines odeurs lui donnent envie de faire pipi  et que sans odeur... il ne "pipite" pas?

1619 - Représentation de l'esprit par Robert Fludd
Qui peut m'expliquer le pipi-spirit des chiens ?


Ah! Je vous manquais ? Avec un texte comme celui-là, vous allez souhaiter que je ne revienne pas de sitôt...

Dans la plupart des tribus il existe une divinité puissante, appelée aussi bien le Grand Esprit que Père le Ciel, Maître de la Vie, le Grand Mystère, le Grand Manitou ou Wakonda. - See more at: http://mythologica.fr/amerindien/manitou.htm#sthash.R7fJVrKZ.dpuf
Dans la plupart des tribus il existe une divinité puissante, appelée aussi bien le Grand Esprit que Père le Ciel, Maître de la Vie, le Grand Mystère, le Grand Manitou ou Wakonda. - See more at: http://mythologica.fr/amerindien/manitou.htm#sthash.R7fJVrKZ.dpuf

vendredi 27 mars 2015

& La dame au mur


Il est de ces instants qui, lorsqu'on les vit, ont le pouvoir d'arrêter le temps et de nous emporter vers un ailleurs, bien au-delà de toutes les dimensions...

Par contre, lorsqu'il s'agit de les raconter, on se sent tout petit, malhabile, limité par les mots, gêné par les contraintes syntaxiques, pauvre d'expressions... 

Tant pis, je tente...

Une petite bourgade du Nord-Est de la France...
Une grande bâtisse centenaire remise en état pour y refaire du cinéma... comme autrefois !
Quelques hurluberlus humanistes et utopistes, pétris d'enthousiasme, qui  projettent chaque semaine un film récent  (voire deux quand tout va bien!).

Un dimanche après-midi, mi-mars...
Encore aujourd'hui, nous avons fait des heureux... Youpi !
Tout le monde est parti...
Je sors de la salle. 

Sur le trottoir, arrive une petite dame aux cheveux tout blancs, en chaussons fourrés. Sous son manteau mal fermé, on aperçoit son tablier bleu, sans doute, le tablier du dimanche.
Elle longe le mur de la salle, sans canne mais avec prudence. Elle tourne au coin de la rue et vient se camper devant les affiches qu'elle regarde, fixement, sans bouger.
Afin qu'elle ne soit pas déçue d'avoir manqué la séance de 14h30, je m'approche d'elle et l'informe qu'une autre séance sera proposée plus tard, dans la soirée...
Avec un grand sourire qui rendent encore plus bleus ses yeux, elle me répond:
"Vous êtes bien aimable, Madame et je vous remercie! Je ne veux pas aller au cinéma aujourd'hui. Je suis juste venue voir le mur parce que toutes ces images de films, c'est tellement joli ! "

Je n'ai rien dit. J'ai souri. Mes yeux se sont embués.

Promis, juré, c'est encore une histoire vraie...

Les images présentées ne sont pas celles de "ma" salle...

samedi 14 mars 2015

Un don de soie

Coucou le monde!
Coucou les gens !
Coucou toi, l'ami(e) qui passe par là !

Entre le 14 janvier, date de mon dernier petit billet, et aujourd'hui, 14 mars, si on compte, ça fait juste deux mois... Pour une pause, c'est une bonne pause, non ?

Entre :
- la vie quotidienne, ses aléas, ses joies, ses B.A. et ses tracas,
- la grippe (Oh, celle-là, si je l’attrape! Suis-je bête, c'est elle qui m'a attrapée!),
- des "petits" soucis divers d'hiver,
- des réunions en veux-tu (non!), en voilà (j'ai dit NON!)
- l'entrée motivante et motivée dans une association cinématographique...
je n'ai guère le temps de tapoter et de papoter ! Et comme je n'ai pas internet sur mon "Smarties" afin de ne pas devenir dépendante (je me connais!)...

Cependant, malgré le temps qui file encore très vite aujourd'hui samedi, j'ai envie de vous raconter une très belle histoire... Une histoire qui vaut la peine de marquer une pause, une histoire qui pose un sourire sur nos visages, une histoire qui nous fait voir la vie plus rose.

Un hall de gare.
Des gens pressés, affairés, stressés.
Une jeune femme aux cheveux bleus.
Des yeux gris-bleu, un sourire délicieux.

Après avoir longtemps hésité, une dame s'avance vers la fée bleue et lui propose de répondre à un questionnaire de satisfaction tout en lui faisant de jolis compliments sur ses cheveux bleutés. 
Surprise mais charmée par ces commentaires positifs qui changent des remarques désobligeantes coutumières qu'elle entend, la jeune femme rosit et sourit:
"Puisque vous me faites de si gentils compliments, Madame, permettez-moi de vous dire à mon tour que je trouve votre écharpe très belle!"
En un instant, la dame dénoua son écharpe et la tendit à la fée bleue.



Aussitôt, celle-ci dénoua la sienne pour la tendre à la dame si généreuse... qui n'en voulut pas, estimant que son geste n'appelait pas de réponse.
Le temps filait, le train de la fée bleue allait partir... Elle dut quitter la dame, désormais sans foulard, sans même avoir eu le temps d'échanger d'autres mots avec elle.

Elle ne saura jamais comment s’appelait cette si aimable voisine de terre mais à tout jamais elle songera à ce simple et spontané geste d'humanité.


 

mercredi 14 janvier 2015

& Mais où ai-je appris ça?

Chaque jour, j'apprends : dans une conversation avec mes proches, dans un échange avec mes élèves, en préparant ma classe, au cours d'un débat, à la lecture d'un message, lors d'une rencontre, en admirant une peinture, en parcourant un dépliant, en regardant un film, en lisant un livre, en entendant un proverbe, en admirant une affiche, en découvrant un graffiti, en suivant une émission (pas toutes car moult désapprennent!), en assistant à une conférence...
Les moyens de "se coucher moins bête" sont innombrables et c'est tant mieux... (pourvou qué ça doure!!)

Comme je suis une mamie Mayenne (cf mon profil!), au terme de mes 53 an-tomes de vie, je me suis mis en tête de faire un sommaire de mes "mais où ai-je appris ça?"...

A un ou deux chapitres près, voilà ce que ça donne:
  1. MA FAMILLE
  2. L’ÉCOLE - LE COLLÈGE - LE LYCÉE - L’ÉCOLE NORMALE - RE-L'ECOLE 
  3. MES MANUELS SCOLAIRES
  4. LISETTE - 15 ANS
  5. LES LIVRES & LES LIVRES-DISQUES
  6. LES DICTIONNAIRES (alphabétique, analogique, étymologique, synonymes, citations, latin...)
  7. LES ENCYCLOPÉDIES (de celle des tout-petits à l'ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS)
  8. LA TÉLÉVISION - LA RADIO
  9. TÉLÉ 7 JOURS
  10. LE LATIN
  11. LA PHILATÉLIE
  12. LA GÉNÉALOGIE
  13. LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES & MUNICIPALES
  14. LES CARTES POSTALES ANCIENNES & ACTUELLES
  15. LES MUSÉES & LES MURS DES VILLAGES & DES VILLES
  16. MES BALADES A PIED, (TRES PEU A CHEVAL!), EN VOITURE, EN TRAIN, EN AVION...
  17. M. EP', MA FILLE & MON PETIT-FILS
  18. MES ÉLÈVES
  19. INTERNET
  20. VOUS
Merci à ma Maman, à mon Papa, à ma Mamie, à mon Pépère, à Sœurette, à mes oncles, à mes tantes, à mes cousins, à "mes miens", à mes maîtresses & à mes professeurs, à mes amis, aux auteurs & aux éditeurs, à l'O.R.T.F. pour la qualité de ses émissions, aux speakerines pour leur excellente diction, à Alain Decaux & André Castelot (qui m'ont toujours fait penser à d'Alembert & Diderot) pour leur érudition, à Armand Jammot, à Roger Pierre & Jean-Marc Thibault pour leur humour, à Maître Cappello, à Max Favalelli, au Francophonissime, à Léon Zitrone, à Roger Couderc, à Jacques Chancel, à Roger Carel, à Maritie & Gilbert Carpentier, aux graveurs de timbres, à Yvert & Tellier, aux secrétaires de mairies, aux archivistes et conservateurs de musées, aux poseurs de premières pierres et de pierres gravées, aux inconnus avec lesquels j'ai un instant devisé, aux inventeurs des technologies modernes de communication, à Gougle (n'en déplaise à ses détracteurs!), à tous mes loulous depuis 1979 et à chacun d'entre vous...

Merci.

Et, m'inspirant de la magnifique citation de Jules Renard : "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux!", je dirai : "Quand je pense à tout ce qu'il me reste à apprendre, j'ai la certitude de ne jamais m'ennuyer!"

Et quand je pense à tout ce qu'il me reste à apprendre... à mes élèves et Cie, j'ai vraiment la certitude de ne jamais m'ennuyer...

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...