dimanche 8 septembre 2019

& Crise d'identité



Il avait entendu dire que, dans la lointaine France, un chef de guerre lorrain avertissait ses ennemis en leur lançant un terrible " Ne me touche pas, je pique!" . Et cela, tout simplement parce que le sol de cette belle région était parsemé de chardons aux ânes dont les piquants acérés infligeaient d'âpres douleurs aux imprudents. Impressionnés par ce "Qui s'y frotte, s'y pique!", la plupart ne s'y frottaient point…

Dans une autre contrée de la vieille Europe, en Écosse, on respectait aussi le chardon pour ses piquants qui avaient sauvé le peuple, jadis.

Alors, pendant quelque temps, il se targua d'être une plante symbolique…

Plus tard, vint à passer un porc-épic. Longtemps, il avait cru que l'animal pouvait lancer ses immenses piquants contre ses adversaires mais à ce qu'il avait appris dernièrement, il n'en était rien. Au contraire, les piquants facilement détachables du porc-épic étaient ramassés par les peuples premiers qui s'en servaient pour faire de la broderie, du quillwork…

Alors, pendant quelque temps, il se targua d'être un petit porc-épic…

Et un jour, il fit la connaissance de Biddy le hérisson à ventre blanc! Ses maîtres qui l'avaient emmené en balade jusque là, faisaient une petite pause tout près et la jolie petite boule de piquants doux avait trottiné sur le chemin avant de repartir à l'aventure.

Alors, pendant quelque temps, il se targua d'être un petit hérisson à ventre blanc…

Plus tard, il se targua d'être une châtaigne que l'on pouvait griller et vendre dans des cornets en papier les soirs d'hiver en criant "Chauds, les marrons! Chauds!"

Et comme personne ne le croyait, alors il se targua d'être un marron d'Inde et de figurer dans les plus belles pages de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert...

"Ras-le-bol!" lui lança un jour la propriétaire du jardin. "Tu es juste un datura. Enfin, le fruit tout sec d'un datura. On t'a planté là, à côté des patates et des aubergines parce que tes feuilles attirent les larves de doryphores et qu'elles crèvent dès qu'elles te goûtent. Bon, elle est finie ta petite crise d'identité? Tu sais, tu aurais peut-être séché moins vite si tu avais un peu réfléchi. C'est pas moi qui le dis, c'est Publius Syrus: "Le temps de la réflexion est une économie de temps"...



http://libellune.com/v2/2012/08/30/datura-herbe-du-diable/
Aquarelle de Libellune

7 commentaires:

  1. Je l'ai reconnu immédiatement sur la photo. Dans le parc préféré de ma chienne, à l'occasion de l'anniversaire de la première guerre, mes compatriotes flamands avaient planté de larges bandes de coquelicots (en référence au poème "Flanders Fields", et, pour une raison qui m'échappe, les coquelicots étaient mélangés à des daturas.
    Très sympathique ton texte chère Epamin'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en vais de ce pas lire ce poème.

      Dans le monde végétal, de nombreuses énigmes laisseront encore longtemps les humains bien perplexes et c'est tant mieux !

      Merci pour ton compliment, mon cher Walrus !

      Supprimer
  2. Futée la propriétaire du jardin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle aussi à mes plantes mais je n'ai pas de datura... Et toi ?

      Supprimer
  3. quel plaisir serait toute une flore du même tabac !

    RépondreSupprimer
  4. Comme c'est mignon de te retrouver dans ton talent de conteuse !
    J'ai adoré
    ____________000000______000000______________
    __________0000000000__0000000000______________
    ________00000000000000000000000000_____________
    _______0000000000000000000000000000____________
    _______0000000000000000000000000000____________
    ________00000000000000000000000000_____________
    _________000000000000000000000000______________
    ___________00000000000000000000________________
    _____________0000000000000000__________________
    _______________000000000000____________________
    _________________00000000______________________
    ___________________0000________________________
    ____________________00_________________________

    RépondreSupprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...