samedi 18 avril 2020

& Quand le confinement devient muse...

Bonjour tout le monde!

Comme c'est reparti pour un petit tour de confinement, je viens prendre de vos nouvelles (il serait temps, me direz-vous!) et vous livrer mon petit texte du jour.

Par ma petite fable, je veux rendre hommage aux enfants, véritables petits héros de cette période surnaturelle, légitimer les fragilités d'adultes et prôner les bienfaits de la famille durant ce confinement (dans les familles bienveillantes, cela s'entend!)


Il faut, autant qu’on peut, satisfaire tout le monde.
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De cette vérité, confinement fait foi
Tant la chose en preuves abonde.

Au milieu du petit salon,
Un enfant joue par terre et sage, il colorie.
Le parent, lassé du COVID, sort de ses gonds,
Craignant pour le tapis, se ravise et sourit.
Ce sourire ne fut pas perdu.
De par le monde, qui aurait cru
Qu’un père de son fils eût besoin ?
Cependant, il advint qu’avant le onze mai
Ce parent perdit sa gaîté,
Il cria, s’emporta puis pleura dans son coin.
L’enfant s’approcha, sourit et lentement,
Il offrit à son père son joli coloriage.

Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.


Prenez soin de vous, de ceux que vous aimez et ne croyez surtout pas que je vous ai oubliés...
.

6 commentaires:

  1. Trop joli ton poème.
    Le pire et le meilleur se dévoilent dans ce monde confiné affrontant l'incertitude.
    Sois bien raisonnable.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique, Manouche : en une petite phrase, tu résumes à merveille la situation.
      Tout pareil...
      Bises

      Supprimer
    2. Ce que l'on a à apprendre (ou réapprendre) des enfants : vivre l'instant présent.Ne s'inquiéter ni pour l'avenir, ni pour le tapis...

      Supprimer
    3. Tout à fait, Anne. Jolie synthèse...
      Merci pour les asperges !

      Supprimer
  2. C'est ravissant !
    Moi, ce que je me demande, c'est pourquoi le père perdit-il sa gaité le 11 mai ?
    Parce que le fils retourne à l'école ? ou parce que le confinement est prolongé d'un mois ?
    Vous le saurez en lisant les aventures magnifiques d'Epamine au jour le jour !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire Célestine...
      Tellement de raisons peuvent altérer le moral des troupes, en ce moment... Enfin je suppose car personnellement, pour l'instant, mon moral est comme la météo lorraine, au beau fixe !
      Prends soin de toi !

      Supprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...