jeudi 5 novembre 2009

& C'est un K celui-là!

Alphabet : chapitre 11

Il serait long, verbeux voire soporifique de vous raconter ici l'histoire du K d'autant que certains spécialistes ont très bien traité ce K .

Une jambe et deux barres oblikes: fastoche à ékrire la lettre K en kapitales d'imprimerie...
Par kontre, en anglaise, la 'tite boukle est komplikée pour les élèves ki débutent l'ékriture.

Mais kelle lettre sympathike ke ce K! Kand on la voit, on la dit et kand on la voit pas, on la dit pas.
Ce n'est pas komme ce "Q" ki fait des fantaisies selon les mots: cinQ, coQ, ça va komme ça mais pour quinze, quatre et quatorze, il faut lui ajouter un "u" au "q" (et pourkoi pas une plume, pendant k'on y est?)

Kant au "C", lui, c'est le pire:
- un koup ça fait [s],
- un koup ça fait [k],
- avec un h, ça fait "ch" ki se dit parfois [k].
Grrrr, ça m'énerve! komme diraient certains du show biz...

Ah si seulement on n'avait ke le K pour tous les mots!
Non seulement on aurait toujours le kimono, un kyste, le kangourou, le kiosque, le karaoké, le kilogramme et le kilomètre, le kiwi, le koala, le klaxon, le kouglof, le kapok, le kayak, le kiki, le kinkajou et le kir ...
mais on aurait également le kakao, le chokolat, le kafé et le sukre, le kamembert, les kloches du klocher, des kahiers et des krayons dans les kartables, le krabe, les krevettes et les ékrevisses, un klavier d'ordinateur, la konsole de jeux, le kamping, les kouches pour bébé, ...

Le K rapporte des points au sKrabble kar il est peu kourant dans notre vokabulaire.
Pourtant, nous aurions grand intérêt à l'utiliser davantage kar c'est une lettre sans malice et ki glisse un certain exotisme dans les mots k'il habite...

Bonne nuit, je suis KO!
A demain, OK?

20 commentaires:

  1. Un grand sourire à te lire.

    RépondreSupprimer
  2. Le tout c'est de ne pas être akkablé

    SNAKE

    RépondreSupprimer
  3. Aaaaaah c'est trop bizarre!!! Depuis l'avènement triste du SMS envahissant, je le perçois différenmment, ce k. J'ai donc eu l'impression de me prendre un gigantesque texto dans le visage en te lisant...


    Gloup... :-(

    RépondreSupprimer
  4. K-rément jubilatoire ! :)

    RépondreSupprimer
  5. toujours aussi drôle
    comme j'aime te lire tu me fais toujours sourire toi c drôle c amusant et on apprend comme à l'école
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. Koukou les kopains !
    Bon weec-end!

    Annick J'aime faire sourire alors je suis heureuse quand ça marche!

    Snake Pas de danger: si monsieur Moochagoo est un cas, toi tu as ton K!

    Mnee
    pkt jtm tkt que je dirai o ti bb...


    Arf
    Le Roman d’Arnaud
    Gwen Catala
    Jean-François Gayrard
    Christophe Sanchez
    et Arnaud: un K-ré d'as!

    Lilia Faire sourire, encore et encore et partager le peu que j'ai appris, j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. Bien kompris Kokotte!! Bizen

    RépondreSupprimer
  8. Très joli billet, intelligent et léger. Bravo !
    Mais, et je suis certaine que tu ne m'en voudras pas si je te dis, en tant que poète, que j'aime tant la variété des mots et l'originalité de leur écriture.
    Bon week-end Epamin'

    RépondreSupprimer
  9. ça me rappelle
    un jeu qu'on faisait sur le blog d'une amie, en 2005 !

    un exercice en forme de (style, dirait l'autre )

    -O)

    RépondreSupprimer
  10. Un K ?
    Pourquoi pas.
    Je le prendrai avec un T (au lait)

    Kt (a prononcer à l'anglaise !):-)

    RépondreSupprimer
  11. l'heure du Kfé :)
    ou du KKO :p

    un bonjour ici

    RépondreSupprimer
  12. ke s'est beau de lire ça!

    au fait, j'ai mis le lien pour la vidéo

    RépondreSupprimer
  13. Bizen Alors c'est OK, le kok!

    Fanzesca Merci pour les compliments et continue à si bien jouer avec les mots dans tes poèmes...

    Mr. M. Oulipo, quand tu nous tiens!

    Cat Hello Kitty! Forcément, je prépare une petite soucoupe de lait pour the cat!

    Aniloïse
    ...avec quelques fondants Kramels à la fleur de sel...

    Sylvie C'est gentil de dire ça...
    Je ne peux plus laisser de commentaire sur ton blog et je ne parviens pas à me faire reconnaître.
    Que pasa?


    Bonne semaine à toutes et à tous...
    ;o)

    RépondreSupprimer
  14. je pense que c'est passager (je n'ai rien modifié depuis ton dernier passage)

    RépondreSupprimer
  15. tu as essayé en laissant un message privé?

    RépondreSupprimer
  16. ou en faisant une demande d'ami?

    RépondreSupprimer
  17. Tout est de nouveau OK (hihihi!)! Merci!

    RépondreSupprimer
  18. Ce qu'il y a de triste, quand même, avec le K, c'est qu'on ne peut pas lui mettre de cédille, pour faire un k qui se dirait Ça —et renvoyer tout le monde à Groodeck, qui faisait grand kas du ka(cédille).
    J'ai adoré cette délicieuse leçon, Epamin', merci.

    RépondreSupprimer
  19. J'adore, moi-même ayant déjà déliré sur la lettre "P" à plusieurs reprises sur mon blog !!! Quand je vous disais que nous avions des points communs !!!
    Si vous vous intéressez à la symbolique des lettres, mais peut-être l'avez-vous déjà chez vous, il y l'excellent numérologue François Notter dans "le grand livre de la numérologie" qui donne une analyse pour chacune d'entre-elles à la fin du bouquin !
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  20. Joli billé!
    Moua, je n'utilize ke dé lètre san malise.
    Kèlke tèkste an ortografe modèrne

    sur mon blog ki démare
    (canalblog Ékriture modèrne)

    RépondreSupprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...