mercredi 23 janvier 2013

& D'où ça vient?

Il s'en passe des trucs sur l'autoroute... 
Il suffit d'être à l'écoute!

"La prochaine fois, je vous le chanterai" qu'il dit, le monsieur Meyer de France Inter. 
Dès que le générique de l'émission est terminé, il nous raconte des histoires, de belles histoires d'Histoire et comme on ne peut pas montrer d'images à la radio, il illustre ses propos avec des chansons d'avant-hier, d'hier et d'aujourd'hui (celles de demain, y peut point ! ). 



Ce jour-là, je roulais (et j'ai roulé très longtemps, ce jour-là!) toute seule au volant de ma p'tite titine et pendant que les kilomètres tournoyaient au compteur, j'ai entendu ça  : 



Chanté par Akhenaton :
Tes cours de break, de jazz, de krump
Ça vient de la rue
Les meilleurs dribbles et les meilleurs dunks
Ça vient de la rue
Les vêtements que les jeunes se déchirent
 
Ça vient de la rue
Check du poing au moment de partir 
Ça vient de la rue
L'évolution de la langue française

Ça vient de la rue
Rider le skate avec un air à l'aise
 
Ça vient de la rue
Puis franchir le mur marcher pas rapper
 
Ça vient de la rue
20 euros l'entrée ça veut pas raquer
 
Ça vient de la rue
Élaborer des toiles demain effacées
 
Ça vient de la rue
Superstar avec des fats lacets
 
Ça vient de la rue
Capuche fourrée et goose matelassée
 
Ça vient de la rue
Bleu blanc rouge sur le drapeau français
 
Ça vient de la rue
Touché d'balle de fou de Ronaldinho

 Ça vient de la rue
Les icônes et les modèles des minots
 
Ça vient de la rue
Ces sons qui font bouger les parterres
 
Ça vient de la rue
Le samedi dans tous ces clubs d'apartheid
 
Ça vient de la rue

Refrain :
La mode, les codes, le style et l'élégance
Les prods, les pas, les techniques et les danses,
Le sport, les sapes, les vagues et les tendances,
Cherche pas, tu sais d'où ça vient.


Chanté par Shurik'n :
Partout ou tu vas, ce que tu entends
 
Ça vient de la rue
Et cette grosse caisse qui perce les tympans
 
Ça vient de la rue
Les pantalons larges et les Nike en boîtes
 
Ça vient de la rue
T'es à la page, y'a le caleçon qui dépasse
 
Ça vient de la rue
Si ton fiston se jette sur le parquet
 
Ça vient de la rue
Si ta fille rêve d'une vie comme Beyoncé
Ça vient de la rue
L'argot qu'ils parlent et les mots qu'ils apprennent
Ça vient de la rue
Les noms, les groupes, les refrains qu'ils reprennent
Ça vient de la rue
Science de la rime poussée à l'extrême
Ça vient de la rue
Mentalité je suis pas de ceux qui s'traînent, non
 
Ça vient de la rue
Et cette culture qui rassemble autant de jeunes
 
Ça vient de la rue
C'est subversif, sensé, donc ca gêne
 
Ça vient de la rue
Ouais, les grands boxeurs, les joueurs phénomènes
 
Ça vient de la rue
Les femmes de ménage et leurs serpillières
Ça vient de la rue
Les pères courages que l'usine assassine
 
Ça vient de la rue
Et tout ce potentiel que l'on sous-estime
 
Ça vient de la rue

La mode, les codes, le style et l'élégance
Les prods, les pas, les techniques et les danses,
Le sport, les sapes, les vagues et les tendances,
Cherche pas, tu sais d'où ça vient



Chanté par Freeman :
Et couz, d'abord la zik que t'écoutes
 
Ça vient de la rue
Lorsque ma façon de voir le monde s'découpe
 
Ça vient de la rue
Quand Patson et Djamel te font rire
Ça vient de la rue
La misère habillée en sourire

 Ça vient de la rue
Toutes vos Under qui abondent mec
 
Ça vient de la rue
Brian de Palma et Scorsese métèque
 
Ça vient de la rue
Les mentalités à toutes épreuves
 
Ça vient de la rue
La démocratie et toutes ses preuves

 Ça vient de la rue
Quand c'est Busta qui passe le Courvoisier
 
Ça vient de la rue
Et quand le peuple crie "Ali bomaye!"
Ça vient de la rue
La révolte des Résistants en France
Ça vient de la rue
Les Droits de l'Homme et ses influences
Ça vient de la rue
La foi des Restos du Cœur et Emmaüs
Ça vient de la rue
Quand le maire et le président sont élus

 Ça vient de la rue
Par tous les moyens nécessaires
 
Ça vient de la rue
Le fond et les paroles d'IAM frère
 
Ça vient de la rue



Vous avez tout lu ? Merci tout plein !
Si, comme moi, vous n'avez pas tout compris à la première lecture, pas grave!


Recommencez, faites une seconde lecture, cherchez le sens des mots que vous ne comprenez pas et vous verrez que cette chanson est non seulement pleine de notre humanité mais également empreinte d'un magnifique humanisme. 
En forçant un peu le trait, on pourrait presque la chanter comme un hymne national. 
Elle parle de nous tous, des jeunes, des vieux, de notre pays, de notre histoire, de nos cultures, de notre passé, de notre présent, de notre société, de différences, de tolérance, de solidarité, de respect...

Certains diront: "Oui, mais c'est du rap, alors...!" 

Justement, c'est du rap, et alors ?


Tout ne me plaît pas dans le rap (oh, non, non, non!), mais il ne faut pas affirmer que tout le rap soit à jeter aux orties. 

Chaque époque a connu de nouveaux genres, de nouvelles musiques,  de nouvelles modes, de nouveaux codes sociaux, de nouveaux mots incompréhensibles pour les non-initiés, des expressions claniques... 
A chaque fois, la nouveauté a dérangé, a effrayé, a fait parler, a alimenté les gazettes puis on a fini par admettre voire, par apprécier cette nouveauté... 

Et il faut faire avec le rap qui n'est plus une nouveauté (Souvenez-vous de Rapper's Delight en 1979 par les Sugarhill Gang !) comme avec tous les styles : trier, séparer le bon grain de l'ivraie...

Même si ça vous surprend, je trouve que cette chanson est plutôt du bon grain... qui vient de la rue ! 




"La rue Saint-Denis" par Claude Monet
Enfants dans la rue de la Poyat à Saint-Claude (39) (Delcampe)

22 commentaires:

  1. J'ai tout bien lu ! Je crois pouvoir dire que la rue effectivement est le reflet de nos sociétés.
    Qu'importe le style de musique pour dire ces choses de la vie. Simplement, il faudrait pouvoir prendre le bon de la rue car pour certain cette rue n'est pas un lieu de chaleur humaine mais un lieu de pauvreté de froid et de solitude.
    Si seulement chacun pouvait chanter : " Il fait bon, il fait chaud, la vie coule , tout va bien.
    Merci pour ce billet qui montre du doigt le positif mais hélas aussi le négatif.
    Bonne journée avec de bonnes chansons.
    BIZZZ de DOUCY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Doucy pour ta participation à ce billet et pour ton commentaire empli de bons sentiments.

      Grosses bises d'Ep'

      Supprimer
  2. Merci pour ce pot de caste "live from la p'tite titine" ;o)

    Le rap il vient "de la rue" et bien des jeunes l'écoutent dans "la rue". Une rue colorée comme les drapeaux de Monet mais pas toujours aussi festive ....

    Pour ces jeunes, leur quotidien, leur lieu de vie, leur scène c'est la rue. Une identité qu'ils mettent en avant et à prendre en compte avant que la rue meurt ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;o) Comme quoi, pour les pots de caste comme pour le reste, y'a que les....

      Toi qui es si attentif aux mots dans la rue, j'étais sûre que ce billet te plairait!

      Belle soirée!

      Supprimer
  3. J'aime bien IAM, ils ne jouent pas des clichés sexe+violence+nikeleskeufs trop souvent mis en avant dans le mauvais rap... Bon, ceci étant, 5 minutes de rap par-ci par-là, ça va, mais de là à en écouter du rap en boucle... J'avoue que mes vieilles oreilles ont un peu de mal à apprécier vraiment la musicalité du truc ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil que toi... et en plus faut que ce soit 5 min de bon rap...!


      Supprimer
  4. Il y a rat-peur,rapt-heures et râpe-heurts(outch).
    À chacun son style!Certains se ruent pour les applaudir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des rappers ou des rapeurs ? ;o)

      Supprimer
  5. Bonjour Épamine,
    Un petit coucou en passant... ah oui j'oubliais, le rapt ce n'est pas mon truc.

    Bisous tout doux pour toi et gros câlin pour ton loulou.
    Grim'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Grimimi,

      Ce n'est pas non plus ma musique préférée mais parfois, les textes sont bien écrits.

      Petit loulou grandit et nous donne mille bonheurs. Merci pour lui.

      Grosses bises d'Ep'

      Supprimer
  6. L'argot ? C'est quoi ? Non je ne vois pas...Vraiment pas Sans blaaaaague.
    Z'y va la meuf t'assures grave j'te kif trop mortel, j'te check !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la complexité de certains mots, je voulais dédicacer ce billet à un Andiamo de 2050, mais je n'ai pas osé...

      Moi aussi, j'te kif grave! lol !

      Supprimer
  7. *_* IAM c'est l'essence du vrai rap. Ils ont (presque) toujours des excellents textes... et depuis un moment. Sont terrible tes billets de reprise, m'ame. Merci! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *_* Tant mieux si mes p'tits billets te plaisent, Allessa; merci pour tes compliments !
      Buca...

      Supprimer
  8. Bonjour, Epamine.

    Bonne année.

    I wish You all the best.

    Salutation.
    Du Japon, ruma❃

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you very much, Ruma.

      Best wishes.

      Ep'

      Supprimer
  9. Pas très fan de rap, mais la lecture de ce texte m'a vraiment intéressée... comme quoi !!! Merci !
    GROS BECS et bon ouikainde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une tite remarque à propos du "code robot de la mort" pour déposer un commentaire. Ça ne sert à rien... juste que ça ennuie un tiot peu quand on veut poster. Si tu veux avoir de plus amples informations va voir LA.

      Supprimer
    2. Merci Marité de m'avoir signalé la présence de ces "tests ophtalmologiques" désagréables dont je n'avais nullement conscience. J'ai dû cocher un jour ( un très lointain jour) cette case suite à des commentaires déplaisants et j'ai oublié.
      Et dire que j'imposais à mes charmants visiteurs ce que je déteste faire ailleurs. Pardon ! Je viens de supprimer l'objet du litige...

      Pour ce qui est du rap, je ne suis pas non plus fan mais j'avoue que ce texte m'a vraiment plu et la musique aussi.

      (Question : est-ce que dans un "ouikainde", on compte le lundi ? Si c'est oui, j'arrive!)

      Bises d'Ep'

      Supprimer
  10. Comme mon amie Marité je ne suis pas une grande fan de rap mais j'avoue qu'il y a des choses tout à fait écoutables et même ré-écoutables!
    J'ai bien aimé le texte bien que parfois je bute sur certains mots, mais l'essentiel du message est passé et j'y adhère!

    ****
    Merci pour le partage et bonne soirée****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, une amoureuse des ânes! Mildred est donc quelqu'un de bien!
      Et en plus, elle fréquente mes esperluettes, alors...

      J'ai été faire un tour sur ton blog: sympa la balançoire des deux loulous!

      Belle soirée à toi et merci de ta visite!

      Supprimer
  11. C'est pour cela que j'adore les clips --> on peut se passer du dico, dans un premier temps. :)(donc voir le clip également)
    Sinon, c'est un morceau du dernier album qui date de 2007 ou 08 je crois... bref de longtemps et enfin en avril 2013 le nouvel album sera là.
    Si tu as vu le teaser chez moi, tu dois être impatiente !
    :)
    Superbe billet !

    RépondreSupprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...