mercredi 10 mars 2010

& Etole, écharpe et châle

Elle sait bien que chez d'autres, il est en cachemire, en soie ou en pashmînâ. Elle rêve souvent des couleurs, de la douceur et de l'élégance des grandes pièces de tissu précieux dont s'enveloppent les nobles dames qui se rendent aux soirées mondaines. Elle envie parfois celui des bourgeoises qu'elle croise quand elle va en ville.
Mais pour rien au monde, elle ne donnerait son châle !

Il est son compagnon de labeur au quotidien, comme ses sabots d'ailleurs. Comme elle est fille de paysan modeste, il est en laine grossière mais chaude. Elle le jette sur ses épaules pour sortir de la maison quand elle va chercher du bois ou de l'eau à la fontaine; elle s'emmitoufle dans ce grand carré de laine les jours de grand vent quand elle garde le troupeau au bocage; elle s'en couvre la tête quand elle entre dans l'église, en semaine.

D'autres filles du village, plus aisées, presque des petites bourgeoises, portent avec orgueil des châles en étoffe plus précieuse et affichent ainsi la richesse familiale, qui laisse penser à une belle dot et attire les garçons...


Elle s'en moque car elle sait qu'ils ne sont pas pour elle, ces garçons coureurs de dot.
Mais pour les jours de fête ou les grandes occasions, elle a brodé, le soir, à la veillée, un châle à franges avec de jolies palmettes. Comme elle est fière de son travail lorsqu'elle le pose sur ses épaules et en glisse les pointes dans la ceinture de son joli tablier... Peut-être que le beau Donat la remarquera dimanche prochain...


Élément du costume féminin, le châle avait la particularité de signaler la richesse ou la pauvreté, les joies ou les deuils, les vices ou les vertus, l'âge et la situation matrimoniale, la région et même le village d'origine de celle qui le portait... J'ai eu l'honneur de porter jadis, un de ces châles dits "folkloriques". C'est donc avec un immense respect et beaucoup d'émotion que je rédige cet article.



Je ne sais si c'est le statut de grand-mère (bonne fête à toutes les mamies avec un peu de retard!) ou bien les frimas de cet hiver qui n'en finit pas qui en sont la cause, mais depuis peu, je redeviens une dame d'antan... j'aime porter un châle!

Yanik, fidèle visiteur, propose ce lien qui nous dévoile de bien belles choses du passé...Merci, Yanik pour ce voyage dans le temps!

Mon châle d'autrefois, brodé par ma maman (photo Epamin')

32 commentaires:

  1. Ca m'a fait penser à Challes les eaux... Rien à voir ?

    Cent lignes pour demain ? OK !

    RépondreSupprimer
  2. je n'ai jamais su me servir d'un crochet , alors le châle que j'ai trainé pendant une période de mon adolescence avait été confectionné par ma sœur qui elle, savait faire .
    il a été enfoui ensuite dans un carton de nippes et divers déguisement ...et été utilisé pour jouer la grand-mère du petit chaperon-rouge et puis , il y a quelques années , récupéré par ma fille , frileuse invétérée et appréciant les vêtements décalés.
    elle porte allègrement autour de son cou gracieux , en plusieurs tours superposés, cette relique antique devenue "vintage" en diable!!

    RépondreSupprimer
  3. L'essentiel, c'est que tu penses à quelque chose!
    Chalut!

    RépondreSupprimer
  4. @ Croukougnouche

    C'est trop bien les cartons de "vieux" zabits!
    Et puis, "vintage", c'est moins que "trentage"!

    (OK, je fais mes lignes comme Andiamo!)

    RépondreSupprimer
  5. Le mieux, pour aller garder eul troupiau, c'est un petit carré Hermès
    [_] d:)

    RépondreSupprimer
  6. Ma foué, pour sûr! Mais faut qu'y ait des biques en or, brrrodées d'sus!

    RépondreSupprimer
  7. Je m'en suis tricoté un... enfin version "pashmina" (pour la taille, sinon il est en laine fine)... aussi pour protéger mes épaules... et ça ajoute un je ne sais quoi...

    RépondreSupprimer
  8. Oui, le "je-ne-sais-quoi" change tout...
    Belle journée, avec ton châle, Sylvie!

    merci de ta petite visite!

    RépondreSupprimer
  9. Châle Allah, chi bi di bi, Châle Allah , c'est la ferme du bonheur !
    Je revendique haut et fort le port du châle par les messieurs : je suis un adepte du châle tous usages y compris les inavouables. Chalut !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai dit que c'était l'apanage des dames autrefois, dans nos régions...
    mais en Inde, les hommes en portent depuis longtemps aussi...alors pourquoi pas les messieurs de chez nous?

    RépondreSupprimer
  11. Châleureux bonjour!

    Que de travail et de beauté sur ces châles anciens!Celui que tu possèdes est magnifique.
    J'ajouterais:"Vive les hommes libérés porteurs de châles!"

    RépondreSupprimer
  12. Je t'adresse aussi un amical et "châleureux" bonjour, Claire!

    Merci pour le compliment que je transmettrai à maman!

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai, tu es une toute jeune Mammy...et dire que j'ai oublié de te souhaiter une bonne fête, déjà passée de 3 jours. Décidément, j'oublie beaucoup de choses, en cet hiver qui n'en finit pas.
    Bonne fête de tout cœur, avec un petit bisou au charmant bambin à qui tu dois cette promotion !

    Roger

    RépondreSupprimer
  14. Merci beaucoup, Roger, pour ton amical message qui me touche.

    Tu es tout excusé pour ton oubli.

    Pensées sincères d'Epamin'

    RépondreSupprimer
  15. In Châle Ah !

    wè bon...

    :)

    RépondreSupprimer
  16. Pour ma part, je ne porte pas de châle, mais si c'était le cas, j'en voudrais un comme celui que tu décris si tendrement!

    RépondreSupprimer
  17. Merci, le coucou pour ce partage d'émotions!
    Belle fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  18. Quand on pense que la mode des châles nous est venu de Perse et du Cachemir...

    SNAKE

    RépondreSupprimer
  19. - Je cherche Mme Epamin', pourriez-vous me dire où je puis la trouver ?
    - Une minute, je consulte son agenda... Ah, voilà : à cette heure-ci, vous devriez la trouver en châle n°8 ! :~)

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir Epamin',
    C'était pourtant un billet sérieux... mais certains comm sont vraiment très.... châleheureux.

    Quand je porte le châle de ma mère, je me dis, là Sue, tu fais vraiment grand-maman.
    Je suis une fille du peuple mon châle n'est pas brodé.
    Becs chinois, au goût de Clément...ine
    Xx Sue

    RépondreSupprimer
  21. @ Tant-Bourrin
    En général c'est plutôt châle 22 ou 23!...

    RépondreSupprimer
  22. @ Grimimi
    L'habit ne fait pas le moine et le châle ne fait pas la grand-mère!

    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
  23. J'ai eu l'occasion de "travailler" sur le patrimoine rural et les habits de fête du début du 20ème siècle sont un superbe patrimoine !
    La beauté des châles ("pointes") est, comme tu le décris, non pas le fruit d'un achat onéreux mais d'un lent travail de création et de savoir-faire. Le satut social et l'appartenance à la communauté passaient par là également.

    RépondreSupprimer
  24. Toi aussi tu t'es penché sur les richesses des folklores régionaux? Source inépuisable d'émerveillements, un peu comme le musée des arts premiers, à Paris!

    RépondreSupprimer
  25. Oui, j'avais fait un site Internet pour "archiver" et mettre à disposition Histoire et histoires concernant mon ancienne commune.
    A cette occasion, j'ai rencontré beaucoup de détenteurs de patrimoine dont 1 dame qui collectionne/sauvegarde mais également confectionne à la mode d'antan tous les atours campagnards -> elle a été obligée d'agrandir sa maison pour y faire tenir ses collections !! Rien que pour les coiffes locales , il faut voir la variété .... et toutes les dentelles, tissus, etc ....

    Je mets le lien vers la partie coiffes
    http://pagesperso-orange.fr/patrimoine-lacreche/coiffes/index.htm

    Vu que certains liens ne sont plus OK ... ça fait qq années que je ne mets plus à jour.

    RépondreSupprimer
  26. Site et documents très intéressants...merci à toi!

    RépondreSupprimer
  27. Oui, bien joli ce site. Merci à tous les deux pour ce voyage dans le temps.

    RépondreSupprimer
  28. Chouette l'histoire du châle ! ça me rappelle ma grand-mére..
    merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer

Vous êtes désormais un p'tit bout de ma vie...
Merci d'être passé(e) par ici!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...